Blogue

Une pose inspirante avec Les Radieuses

Une pose inspirante avec Les Radieuses
26 avril 2017

Un projet aux couleurs de l’espoir

Voici un moment unique que nous offrirons à chacune des douze femmes sélectionnées au cours de l’année. Des femmes ayant eu à traverser ou traversant le cancer. Plusieurs éléments les rattachent les unes aux autres.  Les forces intérieures et les pistes de survie incroyables qui grandissent en elles seront partagées par des photographies et des récits à la hauteur de la lumière qui les habite. Chaque mois, une candidate participera au projet Une pose inspirante avec Les Radieuses et nous dévoilera un pan de sa longue et singulière traversée. Photographiée dans des lieux inspirants de la région de Vaudreuil-Soulanges, nous y tisserons des instants mémorables qui marqueront ces espaces à découvrir pour des siècles et des siècles…

Témoignage de Chantal Pelletier, Radieuse participante

C’était la toute première fois que je me rendais à Rigaud et tout en m’en allant, je sentais que j’allais vers une nouvelle vie, une nouvelle voie. Partir à l’aventure… J’ai été charmée par le côté plus campagnard de la région. Puis, à mon arrivée dans cet espace magnifique, le Café de l’Horloge m’a ravie. On m’attendait, on avait préparé les lieux, on l’avait décoré, on m’offrait le tout avec bienveillance, chaleur, gentillesse. Quel beau cadeau, quelle belle offrande. J’ai été très touchée par l’accueil de notre hôtesse qui s’est dévouée pour nous permettre de vivre un moment de réelle complicité. Le décor favorisait vraiment l’expression de ce que je cherchais à dire à travers toute mon expérience, tant par la lumière que par l’espace pour y oeuvrer. Merci pour cet accueil si chaleureux, merci pour tant de cadeaux. Plus que jamais, je me considère extrêmement privilégiée de pouvoir participer à ce grand projet. Un projet qui parle d’amour, d’entraide, de bien-être et surtout de Vie! Julie, Marie-Belle, Yasmine et les gars (j’oublie les noms….)… et les Radieuses, au service et au nom de la Vie et de l’Amour.

Le  second souffle du Café de L’Horloge

En arrivant à Rigaud, je pousse une lourde porte sculptée dans un bois ancien qui me semble tout droit sortie d’un conte de fées du passé. Le froid vif croque nos joues déjà empourprées d’excitation. Nous allons découvrir notre nouvelle candidate, nous allons aussi nous imprégner des douceurs que renferme ce nouveau café.

C’est une journée très spéciale. À l’intérieur, un grand hall à aire ouverte nous accueille avec son imposant vitrail aux couleurs vives. Son incroyable énergie nous apaise, nous invite à la confidence. On dirait presque un somptueux arc-en-ciel de glace. Peut-être y a–t-il quelques trésors insoupçonnés sous son socle, qui sait ? Yasmine, la propriétaire, nous accueille chaleureusement. Dans sa simplicité joviale des grands jours de fête, elle a préparé des petites bouchées sucrées succulentes qui aiguisent nos palais encore endormis. On se rencontre enfin. Nous sommes emportées par les mouvements vibrants de notre candidate, Chantal, transportée elle aussi par l’atmosphère sereine qui émane de la salle.

Aujourd’hui, avec le miroir, le foyer, les quelques éléments ajoutés ici et là de manière raffinée, une ambiance particulière émane autour de nous. En cet instant magique, c’est Chantal au pays des Radieuses !

Dehors, la rivière longe le terrain vaste sous la neige,  une belle lumière laisse entrevoir un peu de sa splendeur printanière. C’est encore l’hiver, pourtant nos yeux brillent de plaisir. Et si nous revenions cet été ? Entourées de verdure et de feuilles neuves, les heures passées à rêver pourraient paraître des secondes. Pourrions-nous y suspendre le temps ?

L’heure du départ est arrivée, j’admire une fois de plus la vitrine extérieure de l’ancien bureau de poste. Que pouvait-il bien y avoir là, pour que les gens s’y arrêtent un peu ?  Je lève la tête au ciel, j’aperçois au sommet l’horloge qui ne vieillit pas malgré le temps qui passe. Elle regarde bien au-delà du village, quelque chose qui nous échappe encore. C’est une sage discrète dans le froid de l’hiver. Elle se souvient de bravoure et d’amour, des longs discours et de la guerre. Elle a trouvé la force de passer à travers de longues années de solitude. C’est le printemps qui s’annonce au Café de l’Horloge. Avec lui, le second souffle ravive la ville entière de Rigaud. Les oiseaux viendront bientôt se loger à même la grande beauté naturelle du bâtiment qui égaie aujourd’hui encore tous les passants.

 

Marie-Belle Ouellet

Marie-Belle Ouellet

Rédatrice, écrivaine et poète, Marie-Belle Ouellet manie les mots avec finesse afin de composer des contenus rédactionnels audacieux. Son baccalauréat en études littéraires profil création lui a permis d'acquérir des compétences clés. Collaborant à des projets corporatifs, créatifs et artistiques de toutes sortes, elle participe également au dévoilement de la splendeur de sa région : Vaudreuil-Soulanges.

Vos coups de coeur

Connectez-vous pour créer votre espace et conserver tous vos favoris au même endroit.

Vous êtes connecté! Vos coups de coeur