Blogue

Les Richard explorent… le bout de l’île!

Les Richard explorent… le bout de l’île!
19 juillet 2017

L’exploration commence ici, entre la terre de Notre-Dame-de-L’Ile-Perrot, le ciel de l’ouest de l’Ile de Montréal et le lac Saint-Louis qui s’étire dans la belle et vaste région de Vaudreuil-Soulanges!

C’est dans ces moments, en dehors du quotidien, que nous retrouvons notre pleine liberté, que nous lâchons prise et que nous tentons d’y ancrer quelques souvenirs impérissables, des anecdotes inattendues que nous pourrons partager avec ceux qu’on aime.

À tous les vacanciers de ce monde, à vos marques, prêts, sortez!

 

Premier arrêt : La Perrot Damoise

Le plaisir simple de savourer la vie… en bonne compagnie!

C’est dans les jardins fleuris de la Perrot Damoise, que les « Richard » se font accueillir avec gentillesse et générosité. Lina, la propriétaire des lieux est une hôte exceptionnelle. Ces petites attentions et son écoute font fondre le cœur de toute la famille. Son gîte au charme d’antan donne l’impression d’être comme chez soi. Les chambres portent des noms de familles populaires de l’époque ce qui fait bien rire les filles, qui reconnaissent les noms de certaines copines d’école.  À la Perrot Damoise, les « Richard » passent du bon temps, en toute simplicité, à manger, discuter, refaire le monde et rire de bon cœur. Il faut se coucher tôt, car demain, l’aventure commence.

les richard perrot damoise

Deuxième arrêt : La Pointe-du-Moulin & Centre Nautique

Un petit goût d’époque

Au gré des paysages, les « Richard » contemplent la splendeur du patrimoine, le moulin et la maison mystique du meunier trônent sur des terres vertes et marécageuses entourées de merveilleux paysages aquatiques. C’est l’heure de se rendre près du feu et de réaliser une recette bien de chez nous.  Comme dans le bon vieux temps, les filles « Richard » fabriquent des galettes de mélasse.

La plus grande épreuve, est de savoir apprivoiser le feu en faisant cuire à la perfection les biscuits, et le plus facile est de s’en régaler. Le feu est vif et la cuisson beaucoup plus rapide qu’elles n’auraient pu l’imaginer. Près des flammes, le dessous des galettes tourne au noir. Leur mère Natalie s’empresse de les rassurer avec des paroles réconfortantes : « La prochaine fois sera la bonne »! Ces galettes épaisses et succulentes sont avalées d’un seul trait, avec ce petit goût d’époque propre à la Pointe-du-Moulin. Les filles sont plus que ravies d’avoir cuisiné et d’avoir fait de cette activité un petit succès historique malgré tout. Il y a toujours quelque chose d’extraordinaire qui se passe à la Pointe-du-Moulin.

pointe du moulin kinescope

Une bouffée d’air frais

Allez hop… direction Centre Nautique. La famille se hisse, tous les six en rabaska, c’est une réalité que les « Richard » n’ont pas l’habitude de vivre. Étant plus nombreux que les familles moyennes du Québec pour participer à plusieurs activités organisées pour les familles, ils peuvent, cette fois-ci, profiter de ces instants tous ensemble. Ils tentent, chacun à leur façon, de diriger le groupe dans cette agréable excursion nautique. Les rames du rabaska découpent l’eau, dans une cadence endiablée et un rythme désordonné, aucune importance puisque les fous rires sont au rendez-vous comme toujours.

Sur le lac Saint-Louis, les contemplatifs de la famille ont l’unique occasion de se laisser bercer par le silence éloquent qui borde les rives et de se laisser imprégner par les éclats du soleil. Pour les actifs de la famille, c’est l’occasion de bouger et d’activer tous leurs muscles, à chaque coup de rame donné et taquiner ou éclabousser l’une de leurs sœurs. Lorsque les petites sont assez attentives,  elles remarquent, glissant silencieusement sur l’eau, de gigantesques navires aussi robustes que les liens qui unissent les « Richard » les uns aux autres, à cet instant précis.

kinescope centre nautique

Troisième arrêt : La Ferme Quinn

Fruits murs pour fines bouches et grange festive

La première chose que les filles remarquent, dès leur arrivée, c’est la spectaculaire grange des animaux. En moins de deux, les voilà qui s’approchent joyeusement des moutons, des cochons, des poules et des lapins. L’esprit de la famille est en fête, les sourires et les rires fusent de partout. Les filles et leur mère cajolent la laine épaisse des moutons. Patrick s’amuse à faire porter ses lunettes de soleil au mouton qu’il a, amicalement, surnommé Gaston.

Comme la plupart d’entre nous, les « Richard » adorent les petits fruits frais de la Ferme Quinn. C’est l’heure d’aller faire un tour de tracteur pour se rendre aux champs afin de récolter des fraises rondes et juteuses. Tout au long du chemin, les filles s’amusent à deviner les fruits et les légumes qui poussent dans chacun des champs.

Pour clore cette belle visite, les « Richard » explorent la charmante boutique et ces surprenants produits du terroir. Ils font la découverte succulente de biscuits à la citrouille faits maison. Cette découverte aura tôt fait de combler et calmer le bedon affamé des filles.

 ferme quinn kinescope

Dernier arrêt : Le Gelato des Mésanges

Gâteries glacées pour tous

Pour les petites bouches sucrées des plus jeunes, Clémence et Philomène, c’est le bonheur absolu. De leur côté, Agathe et Ophélie font les gourmandes et commandent des desserts dignes des plus gros appétits. Mais le plus glouton d’entre les gloutons, c’est Patrick, il se commande sans réserve 4 boules de crème glacée avec un savoureux coulis de chocolat. Un peu en retrait, Natalie silencieuse et satisfaite savoure un sorbet aux saveurs naturelles de framboises. Après une journée active et ensoleillée, l’idée de se présenter au Gelato des Mésanges, pour combler l’estomac et le cœur de toute la famille, fut fraîchement appréciée.

 gelato pour kinescope

A travers les yeux d’une famille comme la nôtre…

J’ai découvert la famille Richard, transportant avec eux le petit vent chaud d’été qui tardait à venir. C’est à Notre Dame-de-L’Ile-Perrot que chaque membre de la famille a redécouvert la beauté pure de l’île. Faites comme eux, explorez!

 

Explorez la deuxième sortie des Richard ICI! 

Marie-Belle Ouellet

Marie-Belle Ouellet

Rédatrice, écrivaine et poète, Marie-Belle Ouellet manie les mots avec finesse afin de composer des contenus rédactionnels audacieux. Son baccalauréat en études littéraires profil création lui a permis d'acquérir des compétences clés. Collaborant à des projets corporatifs, créatifs et artistiques de toutes sortes, elle participe également au dévoilement de la splendeur de sa région : Vaudreuil-Soulanges.

Vos coups de coeur

Connectez-vous pour créer votre espace et conserver tous vos favoris au même endroit.

Vous êtes connecté! Vos coups de coeur