Blogue

Le grincheux qui voulait gâcher la Saint-Valentin

Le grincheux qui voulait gâcher la Saint-Valentin
07 février 2019

Fut une époque où lorsqu’on me demandait si j’étais romantique, je répondais “pas pire”, “quand même” ou encore “oui, oui”. Maintenant, je m’assume. Non je ne suis pas romantique! Non la Saint-Valentin ne m’émeut pas! Il s’agit d’une fête commerciale où on achète des gogosses pour faire comme les autres. Un peu comme le 10 years challenge!

Vous voulez des preuves? En voilà!

Il suffit de s’attarder à la séquence des fêtes dans le monde occidental pour se rendre compte que la Saint-Valentin est juste une façon de faire vivre les pharmacies (oui, on achète tous nos cadeaux là, soyons honnêtes) et certaines boutiques spécialisées. Regardez sur votre calendrier. Combien de temps sépare Noël et la Saint-Valentin? 6 semaines. Puis la Saint-Valentin et Pâques? Un autre 6 semaines. Enfin, Pâques et la fête des Mères. Eh oui, vous avez deviné: 6 semaines. Comme si c’était prévu. Ça en a l’air parce que ce l’est.

En effet, la Saint-Valentin a été mise de l’avant par certains magasins parce que ceux-ci connaissent un creux de vague entre le temps des Fêtes et la renaissance du petit Jésus. La Saint-Valentin est donc un genre de complot pour vous empêcher de renflouer trop vite votre compte de banque après avoir essayé de jouer au Père Noël. Et entendons-nous, si ce n’était pas de cette fête, il y a bien peu de chance que les hommes achèteraient ce qu’ils achètent pour leurs douces. Oui, je suis même cynique par rapport à cela.

Les fleurs
Je vais être ben plate, mais les fleurs, ça meurt! C’est un peu l’équivalent pour adulte de l’acrostiche que nous demandaient de faire les enseignant(e)s au primaire pour la fête des Mères: ça n’a aucune véritable valeur, c’est cute (comme un chien laid peut l’être) et ça se ramasse aux poubelles. Quelqu’un peut me contredire?

C’est peut-être moins glamour mais pourquoi ne pas plutôt offrir une plante. Ça meurt pas au premier coup de vent. C’est durable, fort. Un peu comme ce que devrait être l’amour dans un couple. C’est juste mon avis!

Les chocolats
Je suis un impudent assumé. Quand je pense à du chocolat comme cadeau de Saint-Valentin, je pense surtout à comment ce produit fin finit sa course. Je ne vous ferai pas de dessin. Ça peut aussi être une grande contradiction avec les belles résolutions que l’on a prises six semaines plus tôt. En gros, chocolat n’est pas synonyme avec shape de plage. Ça rime avec béluga par contre.

Si j’étais romantique, je serais plus du genre à investir dans une activité où vous pourrez passer du temps de qualité avec l’être cher. Prenez les 40$ que vous pensiez mettre sur la boîte en forme de coeur et dépensez-les sur un truc un peu hors du commun: un tour de cheval hivernal ou encore l’élaboration d’un repas spécial à la maison. Premièrement, parce que les restaurants sont à fuir comme la peste le 14 février, mais aussi parce que ce sera certainement mieux que de se clencher une douzaine de chocolats en écoutant The Notebook avant de penser à consommer les faveurs de Cupidon.

Les bijoux
Voilà le choix osé, si je peux me le permettre. En termes boursiers, c’est l’option high risk, high reward . Or comme je ne suis pas joueur, ce n’est pas mon choix. Honnêtement, qui a envie de vivre la déception d’offrir un cadeau de grande valeur sans être sûr de la réaction? Un “ooooh, wow, c’est vraiment…wow” dit avec un ton d’incertitude est certainement l’une des pires réponses à recevoir.

Le jeu en vaut-il la chandelle? Non, monsieur. Si c’était moi, je privilégierais une petite escapade. Un petit road trip ou encore une fin de semaine dans un spa. Mais bon, que connais-je? Je ne suis pas romantique après tout!

Les peluches? Sérieux ?!?
À proscrire à moins que votre valentine soit votre fille de 3 ans. Je dois y aller. J’ai une réservation dans un resto à placer et quelques commissions à faire à la pharmacie.

Bonne Saint-Valentin!

*Avertissement: tout ce que vous venez de lire ne tient plus si vous avez des enfants. Vous avez probablement prévu de faire une Saint-Valentin “en famille”. On sait tous ce que ça veut dire: un verre de vin après le dernier épisode de Lady Bug et les parents au lit à 22 h 45.

Christopher C. Jacques

Christopher C. Jacques

Rédacteur dans la région depuis quelques années, Christopher est un véritable touche-à-tout; il peut même écrire sur le maquillage. Nerd sur les bords, il apporte son grain de sel à l'offre touristique dans Vaudreuil-Soulanges!

Vos coups de coeur

Connectez-vous pour créer votre espace et conserver tous vos favoris au même endroit.

Vous êtes connecté! Vos coups de coeur